19 novembre 2014 3 19 /11 /novembre /2014 21:28
Les Rouliers 2011, Richard Leroy

Richard Leroy n'est pas issu d'une famille de vignerons.

Après l'Allemagne, il s'installe avec sa femme à Paris alors qu'il travaille dans une banque. Il fait partie d'un grand club de dégustation. Cela lui permet de goûter les plus grands vins du monde, ou plutôt comme il le dit, "les plus chers".



Il sympathise avec Joël Ménard du Domaine des Sablonnettes à Rablay sur Layon. En 1996, c'est lui qui lui trouve le terroir de Montbenault. Il continue à être employé de banque à Paris la semaine et part le weekend travailler ses vignes.

Puis tout le monde déménage en Anjou, c'est le début de l'aventure.



Le domaine fait moins de 3 hectares et propose deux cuvées:

- Les Rouliers

- Les Noëls de Montbenault

Aujourd'hui nous ouvrons les Rouliers 2011.



Dès l'ouverture le vin est surprenant.
C'est très frais au nez, avec un côté exotique qui ressort du verre.
Puis, viennent les fleurs blanches, le citron confit, la verveine, la poire et la pomme au four.
C'est relativement complexe et enivrant.



En bouche, ça claque.
La fraicheur est là, la minéralité aussi.
C'est précis, tendu comme une arbalète et doté d'une superbe longueur.
C'est relativement complexe et envoutant.



Bref une très grande bouteille, un chenin superbe!

Merci M. Leroy.



Si vous souhaitiez en savoir plus sur Richard Leroy, je vous conseille de lire la Bande-dessinée "Les Ignorants" réalisée par Etienne Davodeau qui a suivi ce vigneron durant une année.

Partager cet article

16 novembre 2014 7 16 /11 /novembre /2014 15:24
Pialade 2009, Chateau Rayas

Voilà un Côtes du Rhône qui se fait assez rare, La Pialade d'Emmanuel Reynaud (from Chateau Rayas).

Difficile de s'y retrouver pour les non-amateurs du domaine, voici donc un récapitulatif.

Au Chateau Rayas sont élaborés 2 Côtes du Rhône et 2 Chateauneuf du pape:

- Pialade et Fonsalette pour les CdR

- Pignan et Rayas pour les C9P

Ce soir, nous ouvrons une Pialade 2009.


Le temps aidera beaucoup à cette bouteille. A l'ouverture c'est assez dissocié, avec quelques fruits rouges, un peu d'épices, mais tout est assez discret. En bouche, c'est soyeux, mais l'alcool se fait ressentir...


Au bout d'une heure c'est déjà beaucoup plus en place. Le nez est plus net, fruité sur les fruits (fraise et cerise), les agrumes (orange sanguine) ainsi que les épices. Le poivre est bien là.


En bouche, c'est ample, généreux et épicé. Je retrouve la fraise (confiture de fraise).

La longueur est belle, dotée d'une belle fraicheur. En toute fin de bouche, je sens un léger côté réglissé et mentholé.


Belle bouteille mais bien jeune vu le volume de ce 2009! A revoir dans quelques années. Il en reste quelques unes en cave!

Partager cet article

11 novembre 2014 2 11 /11 /novembre /2014 22:13
Campagnès 2012, Maxime Magnon

Après son blanc, La Bégou, voici un de ses rouges, Campagnès.
Cette cuvée est élaborée avec quasiment que du Carignan (95% environ).

La bouteille est ouverte dans l'après-midi (17h) pour le repas du soir.
A l'ouverture, ce qui frappe c'est le fruit qui s'en dégage. La cerise plus exactement.


Le soir, c'est encore plus flagrant. Toujours cette cerise mûre bien présente et une fraicheur incroyable. Ca sent bon!

Le toucher de bouche est superbe, soyeux et frais. En effet, la fraicheur est la dominante en bouche, aucune lourdeur, on est loin de certains standards des Corbières. Un OVNI dans ce paysage sudiste. A l'aveugle, je ne serai pas vraiment parti dans le Languedoc. Le vin possède de la puissance, mais tout est maitrisé. Il y a une belle finesse des tanins et le fruité cerise amène de la gourmandise.

La longueur n'est pas interminable, mais très correcte, révélant des notes plus sauvages.


Une très jolie bouteille, même si je préfère le blanc du domaine... La Bégou!

Partager cet article

leflacon, Cédric Blatrie
commenter cet article
9 novembre 2014 7 09 /11 /novembre /2014 18:41
Bourgogne Blanc 2012, Domaine Leflaive

La fin de semaine est là, il est temps de faire sauter un bouchon. Et par n'importe lequel... Un bourgogne blanc du Domaine Leflaive.


J1:
Dès l'ouverture le chardonnay s'exprime merveilleusement. Des notes de fruits jaunes, d'agrumes s'expriment en premier lieu puis des arômes briochés, torréfiés, arrivent à leur tour dans le verre.

C'est tout en harmonie!

La bouche est opulente, marquée par une grosse acidité. C'est ample, bien présent sur les agrumes, les fleurs blanches et un joli gras, mais la finesse est là. On partirait sur Meursault...


J2:
Le nez est encore plus harmonieux et subtil.
La bouche a gagné en longueur et le gras est moins présent.
C'est toujours aussi bon!


Très belle bouteille, bourgogne générique de luxe!

Partager cet article

leflacon, Cédric Blatrie
commenter cet article
6 novembre 2014 4 06 /11 /novembre /2014 22:12
Insolite 2012, Domaine des Roches Neuves

Ouverture ce soir d'un très joli chenin!!

Au nez à l'ouverture, ce n'est pas exhubérant, mais frais, sur les agrumes et le tilleul. Puis viennent les fruits et fleurs blancs et toujours un côté végétal. Il n'y a pas réellement de dominante, si ce n'est la fraicheur.

En bouche, le vin est tendu! Belle précision aromatique, offrant pas mal de gras mais toujours plein de fraicheur... La finale est belle, minérale. La longueur est correcte.

Une très jolie bouteille!!

Partager cet article

leflacon, Cédric Blatrie
commenter cet article
30 octobre 2014 4 30 /10 /octobre /2014 22:51
Roc d'Anglade 2012, Rouge

Ouvert ce soir, un Roc d'Anglade 2012.

La bouteille titre à 12,5%.

A l'ouverture c'est un peu sauvage mais ça s'assagit relativement vite dans le verre.

Au nez, c'est fruité, sur les fruits noirs (mûre). Un joli boisé enrobe ces arômes. Ce qui frappe, c'est la fraicheur.

En bouche, Les fruits ressortent (myrtille, cassis), avec des épices.

Le jus est doté d'une belle finesse et d'une grande fraicheur. C'est très digeste.



Un des meilleurs Roc d'Anglade bu à ce jour!

Très belle bouteille!

Partager cet article

leflacon, Cédric Blatrie - dans Red Wine
commenter cet article
23 octobre 2014 4 23 /10 /octobre /2014 20:49

Un mois sans écrire...


Billet sur un domaine qui me séduit de plus en plus... le domaine Prieuré-Roch.
J'avais déjà commenté le ROUGE 2010 ICI.

Henry-Frédéric Roch, co-propriétaire de la Romanée-Conti produit à seulement 1558 bouteilles, un Gamay incroyable.



GAMAY 2011, Domaine Prieuré Roch

Le nez est au départ un poil réduit puis cela devient très frais, révélant énormément de fruits rouges. C'est du gamay, mais ça pinote pas mal!
Vient ensuite un côté végétal, ciré? et du graphite.


En bouche, on retrouve de nouveau le graphite et les fruits rouges (à fond sur la framboise).
Grosse gourmandise.

A 11% vol. ça se boit très bien, et vite.

Encore une belle bouteille du domaine.
Encore!

Partager cet article

leflacon, Cédric Blatrie - dans Red Wine
commenter cet article
16 septembre 2014 2 16 /09 /septembre /2014 23:42

Lundi 15 septembre sur France 3, en prime time, était diffusé le documentaire d'Isabelle Saporta, Vino Business.

Après la sortie du livre du même nom en février 2014 aux éditions Albin Michel, Isabelle Saporta continue son investigation dans le vignoble français et plus particulièrement bordelais.

On y voit tour à tour des grands noms de la région, Stéphane Derenoncourt, Hubert de Boüard, Jean-Luc Thunevin, Michel Rolland...

Tout ce petit monde parle autour du vin, des enjeux économiques, des ventes, des prix, des relookings des chais, mais peu parlent réellement du vin.

Hubert de Boüard, préoccupé par les différentes sonneries de son carillon flambant neuf rénové à l'occasion de son accessit au rang de 1er Grand Cru Classé A à St Emilion, n'est que peu loquace sur la manière dont les critères pour y accéder ont été choisis et encore moins quand il s'agit de parler de l'utilisation des pesticides dans ses vignes.

Jean-Luc Thunevin et Stéphane Derénencourt quant à eux, jouent plus franc jeu. L'un admet utiliser des pesticides (même s'il se dit travailler de manière traditionnelle) et l'autre en a assez de ces classements ridicules et de la spéculation qui rode autour des grands crus classés.


Dominique Derain

Dominique Derain

De l'autre côté de la barrière, la famille Techer à Pomerol, qui travaille en Bio ou Dominique Derain, adepte du vin nature en Bourgogne, nous montrent une autre façon de faire du vin. Celle de nos ancêtres, où chimie et chais d'architectes n'existaient pas.

Dominique Techer

Dominique Techer

On aimerait que tout soit aussi simple que cela, avec d'un côté les bons et de l'autre les méchants, mais peut-on mettre tous les grands crus du mauvais côté?
Il faudrait pouvoir les goûter, afin de voir si ces "démons" ne valent vraiment pas le prix qu'on leur donne. Malheureusement, la standardisation des vins de Bordeaux depuis plusieurs années ne nous laisse pas présager un réel engouement de la part des buveurs de vins. Aujourd'hui, le grand cru classé est un objet de luxe, qui n'est que rarement bu, vu le prix.
Mais cela commence à changer, le marché chinois diminuant les importations et des rebelles, valorisant le vigneron cherchant à donner une identité à ses vins grâce à son terroir, sa patte et la sincérité qu'il y met, commencent à faire bouger ce triste paysage vinicole.

Une chose importante, serait d'obliger ces producteurs de Grands Crus à limiter l'utilisation de pesticides, d'une part pour protéger ceux qui travaillent dans la vigne et ceux qui habitent à proximité, mais d'autre part pour protéger le consommateur et l'informer de ce qu'il y a dans son verre.
Un petit chapitre dans le documentaire parle de cela, avec le portrait de Marie-Lys Bibeyran, dont le mari est décédé d'un cancer, qui pour elle est dû à son travail dans la vigne au contact des pesticides.


Ce documentaire est intéressant, essaie de bousculer le vignoble bordelais mais nous aimerions que cela aille plus loin. Malgré quelques imperfections, nous avons envie d'en savoir plus, de condamner le tricheur et de goûter les vins de celui qui respecte la nature.

Peut-être dans un prochain documentaire.

Partager cet article

leflacon, Cédric Blatrie
commenter cet article
11 septembre 2014 4 11 /09 /septembre /2014 20:28
La Luna 2013, Bruno Duchene

Originaire du Loir-et-Cher, Bruno Duchêne fait l’acquisition en 2002 de petites parcelles de vignes sur les coteaux escarpés surplombant Banyuls, à 300 m d’altitude. Dans cet environnement rude, où la pénibilité du travail n’est pas une notion vaine, l’homme accomplit un labeur acharné pour entretenir en bio la plus grande partie de son vignoble, dont certaines parcelles sont bichonnées comme de petits jardins. À la cave, des vinifications douces – avec des doses minimes de soufre –, donnent naissance à des vins qui valent plus que le qualificatif trop réducteur de « naturel » : issus de vieux grenaches et carignans, ce sont avant tout des vins digestes, aux matières suaves et emplies de la fraîcheur procurée par les équilibres gagnés dans la vigne. Des vins ensoleillés, gourmands, qui semblent irradier la bonne humeur et la spontanéité de leur vigneron-artisan, lequel décroche cette année sa première étoile.
RVF 2
015.


Une bouteille généreuse cette La Luna 2013.
Au départ, un vin de pays de la Côte Vermeille, dans le verre, une bombe de fruits.

Le nez est superbe, gourmand, sur les fruits rouges et un côté végétal donnant de la fraicheur.
Ca sent super bon!!

En bouche, c'est très frais et toujours aussi gourmand.
Les fruits rouges, un côté épicé, une belle fraîcheur et une jolie acidité donnent envie d'en boire un peu plus...

Une belle bouteille!!!


Partager cet article

leflacon, Cédric Blatrie - dans Red Wine
commenter cet article
2 septembre 2014 2 02 /09 /septembre /2014 22:42

Comme chaque année, la fin du mois d'août rime avec rentrée des classes, rentrée littéraire mais aussi rentrée viticole...

C'est le moment choisi par la Revue du Vin de France (RVF) pour sortir son guide annuel (tout comme d'autres d'ailleurs).

Petit retour sur la nouvelle mouture de ce guide, "complètement" remanié pour cette 20ème édition.

Le Guide des Meilleurs Vins de France 2015

Notons la méthode:
"Tous les vins notés dans ce guide, à l'exception des primeurs de Bordeaux, ont été dégustés par les auteurs (Antoine Gerbelle, Philippe Maurange, Roberto Petronio, Olivier Poels, Olivier Poussier, Jean-Emmanuel Simond et Pierre Citerne) entre les mois de mars et de juin 2014, dans les locaux de la Revue du Vin de France. Les vins nous ont été fournis par les producteurs. Qu'il nous soit permis de les remercier pour leur précieux concours, sans lequel ce guide ne pourrait exister.
Certains domaines n'ayant pas souhaité nous adresser d'échantillons, les auteurs ont également intégré à ce guide des notes concernant des vins dégustés à d'autres moments, lors de dégustations privées ou de voyage dans le vignoble.
Notre objectif étant de présenter à nos lecteurs le palmarès le plus exhaustif possible de l'élite de la viticulture française". O. Poels, Guide des Meilleurs Vins
de France 2015.

Le Guide des Meilleurs Vins de France 2015

Les Promus de l'édition 2015

***
BORDEAUX
Château Trotanoy
BOURGOGNE
Domaine David Duband
VALLEE DE LA LOIRE
Domaine des Roches Neuves


**
BORDEAUX
Château Raymond Lafon
Château Trotevieille
BOURGOGNE
Domaine Thibault Liger-Belair
Domaine Pierre-Yves Colin-Morey
Domaine de la Vougeraie
Château Thivin
CHAMPAGNE
Benoît Lahaye
Bérêche
Georges Laval
LANGUEDOC-ROUSSILLON
Domaine de la Garance
Domaine les Terres de Fagayra
VALLEE DE LA LOIRE
Domaine Pierre Luneau-Papin
Domaine Eri
c Morgat
SUD-OUEST
Domaine de la Ramaye
Domaine Tirecul La
Graviere
VALLEE DU RHÔNE
Domaine Alain Voge


*
ALSACE
Domaine Mader
Domaine Trape
t
Domaine Zinck
BORDEAUX
Château Branas Grand Poujeaux
Château Grand-Pontet
Château Jean Faure
Château Magrez-Fombrauge
BOURGOGNE ET BEAUJOLAIS
Domaine Philippe Pacalet
Domaine Nicolas Rossignol
Domaine Newman
Domaine Georges
Descombes
Domaine Labruyère
Villa Ponciago
CHAMPAGNE
Leclerc Briant
LANGUEDOC-ROUSSILLON
Domaine des Clos Perdus
Mas des Caprices
Mas Haut-Buis
Domaine Danjou-Ban
essy
Domaine Bruno Duchêne
PROVENCE ET CORSE
Domaine du Deffends
Domaine du Gros'Noré
Domai
ne U Stiliccionu
VALLEE DE LA LOIRE
Domaine Bonnet-Huteau
Domaine Thibaut Boudignon
Domaine du Bel Air
Domaine des Huards
Domaine le Rocher des Violettes
VALLEE DU RHÔNE
Domaine de la Barroche
Domaine Bois de Boursan
Domaine Jérôme Gradassi
Maison Delas
Château Grillet
Maison Gui
gal
Domaine Julien Pilon
Domaine Jean-Pierre Villa
SAVOIE
Domaine Giachino
SUD-OUEST
Château la Colombière

Ce guide peut être un bonne boussole pour l'amateur de vin, mais il est loin d'être exhaustif.
Certains domaines hautement recommandables ne sont même pas cités (Henri Bonneau par exemple) et d'autres relativement mal notés (Pattes Loup par exemple).

On trouve aussi des domaines axés "très Bio" voire "Nature", tels que Alice et Olivier de Moor (Chablis), Mylène Bru (Languedoc) ou encore Le Clos des Grillons (Rhône)...


A vous de juger!

Partager cet article

leflacon, Cédric Blatrie - dans Guides
commenter cet article

Présentation

  • : Le Flacon
  • Le Flacon
  • : Blog sur la vigne et le vin. Mes découvertes, mes déceptions, les wine-tasting à la maison...
  • Contact

Recherche

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog