Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 juin 2013 7 16 /06 /juin /2013 23:10

Une petite virée à Paris m'arrête à l'épicerie du bon marché.

Je descends dans leur nouvelle cave au sous-sol du magasin et découvre que la seléction est toujours aussi bonne.

Du côté du Roussillon, ce Vieilles Vignes 2006 du Domaine Gauby m'attire particulièrement...

 

gauby.JPG 

 

Nous buvons cette bouteille au cours du repas en compagnie de ma soeur et son futur mari.

Le nez est pur, avec des arômes de fruits noirs, de cuir et d'épices.

En bouche, le jus est beau, sur les fruits noirs, le tabac et les épices.
C'est très frais et long en bouche.

Une très belle bouteille!!

 

 

 

Repost 0
5 juin 2013 3 05 /06 /juin /2013 21:31

Nous sommes le vendredi 31 mai 2013, il est 14h30, à l'aéroport de Genève. Je décolle pour retrouver Franck et Laurent pour un weekend dans la capitale Anglaise.

 

Nous étions sensé profiter de la Lager locale, mais quelques vins ont tout de même été dégustés durant ces deux jours et notamment deux belles bouteilles.

 

Tout d'abord un Dom Pérignon 2003:

Dom.JPG

Les conditions de dégustation n'étaient pas forcement optimales, mais la bouteille m'a marquée même si je n'ai pas pris de notes.

Il commence à se faire tard (très tard!!) et le champagne est servi.

Au nez, c'est assez floral, agrémenté de notes grillées. Ce n'est pas incroyable, mais très joli.

La bouche est crémeuse, ronde et on retrouve ces notes grillées. La bulle est fine, c'est assez aérien dans la bouche.

La finale s'articule sur une amertume très agréable.

Une belle bouteille, servie en magnum.

 

Le lendemain, Trevallon 2000:

 

Trevallon.JPG
La carte des vins du restaurant est assez belle, mais les prix sont prohibitifs.

Je déniche tout de même un Trévallon 2000 qui reste raisonnable... pour l'endroit.

La bouteille est ouverte en début de repas et sera bue après un St Joseph Blanc 2011 Lyseras d'Yves Cuilleron.

Dès l'ouverture, l'expression de Trévallon est dans le verre.

Le nez est superbe. Les fruits rouges bien mûrs, les épices, un côté de sous-bois, d'humus, ennivrent tout le monde autour de la table. Le choix semble bon, ça plait.

En bouche, la texture est superbe.

De la finesse, de la fraicheur, un côté velouté et une belle présence composent ce vin!
La longueur est belle!
Bref une superbe bouteille bue au coeur de Londres.

Mention spéciale au sommelier Stefano avec qui nous avons sympathisé et merci à lui pour la visite de la cave!

 

Un beau weekend entre amis, avec deux belles bouteilles partagées ensemble!

 

 

Une chanson qui résume ce compte-rendu.

 

Repost 0
26 mai 2013 7 26 /05 /mai /2013 21:04

Cela fait 3 semaines que je n'ai pas pu écrire un mot sur le Blog... Un long weekend de l'Ascension dans le Maconnais et le Beaujolais, une Pentecôte entourée de vins jaune dans le Jura et un déménagement ne m'a pas permis de me connecter très souvent.

Je reviens donc sur ce weekend de l'Ascension. Nous avons visité quelques domaines et certaines bouteilles m'ont marquées.
C'est le cas de ce Morgon 2012 de Marcel Lapierre.

Morgon.jpg

Le nez s'articule autour des fruits rouges (cerises) et aussi du cassis. Puis de légères épices et un côté frais apparaissent.
C'est très agréable.

En bouche, l'attaque est franche, c'est gourmand!
Les fruits rouges refont leur apparition ainsi que ce côté épicé.
Le vin possède une jolie longueur et une finale fraiche... Très joli vin!!!

A réessayer d'urgence!

 



 

Repost 0
6 mai 2013 1 06 /05 /mai /2013 20:05

Je dépoussière le clavier et c'est parti pour un nouveau billet. Il était temps de reprendre quelques articles en cours.
Et notamment cette bouteille du Domaine Richaud, un Cairanne 2008.

6a00d8341c90c353ef00e54f2e0faa8833-800wi.jpg

 

Marcel Richaud fait partie de ces vignerons d'exception, à la recherche de la qualité sans concession. Pour lui, faire du vin, c'est avoir une approche naturelle de la vinification, remettre en cause l'usage de produits ou techniques gommant l'identité du millésime ou contribuant à l'élaboration de vins standard. Monsieur est Bio.

Ce soir là, j'ouvre Cairanne 2008. 

richaud.jpg

Le vin est composé de Mourvèdre, Syrah et Grenache.
La bouteille est ouverte dès sa sortie de cave (environ 15°C)

A l'ouverture, ça sent déjà bon. 
Les épices et un mélange de fruits rouges et de cerises noires bien mûrs se dégagent du verre. C'est relativement puissant mais envoutant.

En bouche, la finesse du jus est remarquable. C'est fougueux, mais cela reste vraiment frais... oui, la fraicheur est bien là.
Bref, c'est gourmand, épicé, fin et doté d'une jolie longueur.

Une très jolie bouteille!
 
Repost 0
14 avril 2013 7 14 /04 /avril /2013 10:12

Ce n'est pas tous les jours que les amis normands débarquent en Suisse... et de surcroit des normands amateurs de vin. Il fallait donc ouvrir quelques bouteilles, quelques belles bouteilles...

 

Mon choix s'arrête sur les vins de Lucien Le Moine, d'une part parce que ces bourgognes sont superbes et d'autre part parce que c'est assez rare (dons quasiment sûr qu'ils n'ont jamais goûté!).

 

Ce sera pour le blanc, un Beaune 1er Cru les Reversées 2006 et pour le rouge un Nuits St Georges, Les Cailles 2006.

Beaune 1er Cru "Les Réversées" 2006:

 

Beaune-Le-Moine.JPG

 

La robe est jaune doré, très brillante.
Au nez c'est très beau. Le vin est doté d'une belle complexité, avec des notes beurrées, et des arômes d'amandes et d'agrumes, voire même agrumes confits... Ca sent vraiment bon, c'est très fin et bien présent à la fois.

En bouche, je retrouve ce côté "amande" qui procure au vin une très jolie amertume. Puis viennent le citron confit et le café.
C'est vraiment une belle bouteille. La longueur est belle et le toucher de bouche vraiment précis.

Le problème, ça se boit trop vite.

 

Nuits St Georges 1er Cru "Les Cailles" 2006

NSG-Le-Moine.JPG


Je n'ai pas pris de notes pour ce vin, mais je me souviens d'un très joli vin, assez fougueux à l'ouverture. Il lui faudra quelques dizaines de minutes pour nous montrer son vrai visage. Les arômes de fruits rouges et un élevage peu marqué procurent énormément de plaisir. Cette bouteille se termine aussi assez rapidement... La longueur en bouche est belle. Bref, un très beau vin.

 

Dommage de ne pas trouver les bouteilles de Lucien Le Moine plus souvent sur mon chemin...

Repost 0
10 avril 2013 3 10 /04 /avril /2013 18:40

Cela faisait un moment que ces Pignan 2007 me faisaient de l'oeil.

Pourtant calées au fond de la cave, ma curiosité m'a forcé a déplacé pas mal de bouteilles pour en trouver une et la partager avec Véro et Seb, de passage à Lausanne... 

 

 

Pignan07.JPG

 

 

La bouteille est ouverte 12 heures avant le diner.

Ca sent déjà les fruits rouges et les épices, mais l'alcool est bien présent, c'est quelque peu austère.

 

Avant de passer à table, je carafe...

Au nez, c'est une corbeille de fruits rouges et d'épices qui se dégage du verre. Ca sent très bon, même si une légère pointe alccolique vient déranger un peu le charme.

L'aération lui fera du bien et au fur et à mesure de la soirée, le vin s'assouplira pour laisser apparaitre la patte Rayas d'Emmanuel Reynaud...

 

En bouche, c'est très charmeur. Le café, les fruits rouges et les épices sont présents. La longueur est superbe mais nous sentons tout de même que c'est bien jeune...

Il va falloir être patient pour ouvrir les autres!!

 

Encore une fois un grand vin, mais qui gagnera à rester en cave.

A revoir dans quelques années.

Repost 0
3 avril 2013 3 03 /04 /avril /2013 18:49

Le weekend dernier et l'arrivée du printemps... enfin presque...  m'ont poussé à ouvrir des vins blancs du Domaine Comte Abbatucci:

 

- Barbarossa 2011

- La Cuvée Diplomate 2011

- La Cuvée Général 2011

 

Les vins ont été ouverts 2 heures avant la dégustation.

 

Barbarossa:
br

Cette cuvée, qui porte le nom du cépage qui la compose, est élaborée à partir de raisins à peau rosé et pulpe blanche.

Le vin est jaune pâle brillant et limpide.

Au nez, ce sont d'abord les fleurs blanches et la fraicheur qui surgissent du verre. Ensuite, les agrumes et un côté mentholé augmentent la complexité. Ca sent très bon.

En bouche, il y a là une superbe fraicheur, un joli gras et une belle longueur en bouche, relevée par une amertume très agréable.

Une belle bouteille.

Production: 2'000 bouteilles

 

 

Cuvée Diplomate:
diplomate

Les cépages qui composent cette cuvée sont: Bianco Gentile, Brustiano, Genovese, Rossola Bianca et Vermentino.

Le vin est plus gras que le précédent, mais avec toujours une tension incroyable.

Au nez, je retrouve les fleurs balnches et les fruits jaunes mûrs, le fenouil mais aussi un côté beurré très intéressant.

La bouche est superbe, complexe, autour des fleurs blanches, des fruits jaunes (exotiques?), avec de la minéralité et un côté abricot sec qui lui confère de la rondueur.

C'est très beau.

Production: 1'500 bouteilles

 



Cuvée du Général
:
general

Les cépages qui composent cette cuvée sont: Biancone, Carcajolo Bianco, Paga Debbiti, Riminese, Rossola Brandinca et Vermentino.

Là aussi je trouve que cette bouteille apporte plus de gras que Barbarossa.

Le nez s'articule autour des fleurs blanches, des fruits blancs et un côté salin qui amène de la fraicheur.

En bouche, c'est très frais une nouvelle fois, doté d'une belle longueur, cependant avec moins d'amertume ressentie que sur les précédents vins. Je retrouve aussi le côté salin évoqué au nez.

Un grand vin!
Production: 1'500 bouteilles

 

 

Ce domaine m'a réellement étonné.

La justesse et la qualité des vins est incroyable.

 

Repost 0
19 mars 2013 2 19 /03 /mars /2013 20:20

Un achat récent de quelques bouteilles de ce domaine me pousse, vendredi soir dernier, à ouvrir un Soula 2004.
Bien m'en a pris... ce fut un très beau moment.

soula.jpg

Dés l'ouverture, le nez est déjà très agréable.
Au fur et à mesure de la soirée, le vin s'exprime de plus en plus intensément sur les fruits rouges (corbeille de fraises et cerises) et les épices (poivre). C'est très frais.

En bouche, l'attaque est fraîche, sur le fruit rouge et le bonbon à la cerise. Le vin présente une très belle acidité et semble bien plus jeune qu'un 2004.

Vraiment une jolie bouteille, qui se vide très rapidement.

Repost 0
4 mars 2013 1 04 /03 /mars /2013 19:11

Ouvert juste pour découvrir cette cuvée du Roc des Anges que je connais pas.


RocdesAnges.JPG

A l'ouverture, le nez est très expressif. Cela s'assagira un peu avec l'aération.

Ce sont d'abord les fruits noirs qui s'échappent du verre, suivis par les épices, les arômes de garrigue et de tappenade:
Au bout de quelques minutes, c'est vraiment agréable.

 

En bouche, de nouveau les fruits noirs, mais la cerise fait son apparition (le bonbon à la cerise plutôt!).

C'est doté d'une belle fraicheur et d'une belle longueur.

 

Encore une fois, je suis séduit par un vin du Domaine du Roc des Anges

 

 

Repost 0
28 février 2013 4 28 /02 /février /2013 20:10

Vendredi 1er février, réunion du club pour déguster les vins de Françoise Julien et Christophe Peyrus. Pour certains c'est une première, pour d'autres une habitude d'ouvrir des bouteilles de ce domaine.

Bouteilles


Au programme ce soir:
- Manon 2010
- Métairies du Clos 2008 et 2000
- Simon 2009, 2008, 2007 et 2006 
- Glorieuses 2008

Les Rouges ont été ouverts 2 heures avant la dégustation

Le Clos Marie est un domaine blotti au pied du Pic St Loup, dans la région des vins du Languedoc. Le Clos Marie offre depuis 1995 une gamme de vins très convoitée. En blanc comme en rouge, chaque cuvée exprime avec brio les nuances de leurs terroirs, dans l'appellation des vins Pic St Loup comme dans l'appellation Côteaux du Languedoc.
Les 20 hectares du domaine sont cultivés en biodynamie par Françoise Julien et Christophe Peyrus qui s'évertuent sans relache à travailler leurs vignes et à vinifier leurs cuvées de la façon la plus naturelle possible et dans la plus grande tradition. Un travail recompensé par ue qualité en constante progression qui en fait aujourd'hui un domaine incontournable du Pic St Loup.

 


Manon
MANON 2010
La particularité de cette cuvée est de rassembler harmonieusement pas moins de 7 cépages.
Le vin présente un joli nez, sur les fruits blanc et un côté floral (fleurs blanches).
La bouche est vive, bien équilibrée, c'est gourmand, frais. Vriament un joli vin!

 

 



Simon 09
SIMON 2009
Au nez, le vin libère des arômes de fruits rouges, d'épices, d'alcool et de bonbon Arlequin (qui disparaitra au fil du temps).
En bouche... c'est tendu! Assez raide, marqué par l'élevage mais le jus est très beau. C'est certainement bien trop jeune, mais prometteur.

 

 

 

Simon 08
SIMON 2008
C'est déjà plus accessible. 
Le nez porte sur les fruits noirs, des épices et de légères notes grillées.
En bouche, de nouveau les fruits noirs, les épices et ce côté grillé. C'est relativement frais et long en bouche. 
Encore une fois, je laisserai ce vin à la cave quelques temps, mais tout est là pour qu'il devienne un très grand vin.

 

 



Simon 07
SIMON 2007
L'aération a été bénéfique.
Je lui trouve un très joli nez, axé sur les épices, la tappenade, les fruits noirs et sur la fraicheur (menthe poivrée?).
En bouche, les fruits s'approchent de la cerise d'abord, puis des fruits noirs. Les tanins commencent à bien s'intégrer et le vin possède une très belle trame, fraiche, soyeuse, avec un petit côté "obscur" fougueux.
La longueur est belle et permet de bien en profiter!
C'est vraiment bon, et encore meilleur plus tard dans la soirée.

 

 



Simon 06
SIMON 2006
Le fil d'Ariane Fruits noirs, épices, tappenade est encore là.
Mais c'est encore plus fondu. On commence à apercevoir le véritable visage de cette cuvée...
La bouche est une nouvelle fois fraiche, dotée d'une superbe matière et d'une belle longueur.
C'est très bon!!

 

 

 

Metairies 08
METAIRIES DU CLOS 2008

Le métairies 2008 s'offre un peu plus que le Simon 2008.

Le nez est épicé, fruité sur les cerises et le cassis. Ca sent bon, même si c'est encore bien jeune.

En bouche, c'est relativement long et gourmand: On retrouve le côté épicé (poivre) et les fruits rouges.


Une bouteille de Métairies 2000 est ouverte en fin de soirée pour comparer et se rendre compte du potentiel de cette bouteille. Et là, c'est magnifique! Le nez est superbe, avec des arômes de sous-bois, de cuir et de fruits mûrs et la bouche a une classe folle...

 

 

 



Glorieuses 08

GLORIEUSES 2008 

Pour finir, la grande cuvée. Le vin a été carafé 2 heures environ.

Le vin est composé de 50% de Grenache et 50% de Syrah.

Encore une fois, le temps fera du bien à cette bouteille.

Mais le nez est assez charmeur, sur le cuir, les fruits mûrs et un côté garrigue très agréable.

En bouche, la texture est très belle, le vin est équilibré et très long en bouche.

C'est beau, mais c'est jeune!


La dégustation se termine avec les bouteilles sur la table.
Les vins sont encore plus charmeurs, plus ouverts...  

Repost 0

Présentation

  • : Le Flacon
  • Le Flacon
  • : Blog sur la vigne et le vin. Mes découvertes, mes déceptions, les wine-tasting à la maison...
  • Contact

Recherche