Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 août 2012 1 27 /08 /août /2012 20:34

Dimanche midi, repas entre amis et passionnés de vin. 
Nous avons choisi de goûter des vins du Roussillon et plus particulièrement ceux du Domaine Gauby.

Il faut dire que j'ai un parti pris... je suis un réel amateur de ce domaine, mais encore une fois, les vins de Gérard Gauby m'ont imprressionné.

En apéritif, nous commençons par Les Calcinaires Blanc 2011:

photo-52

Un vin parfait pour commencer cette belle après-midi, composé de Muscat (50%), Macabeu (20%) et Chardonnay (30%). Légèrement trouble (pas de filtration), il révèle une belle fraicheur, avec des arômes de fleurs blanches et d'agrumes.
En bouche, c'est bon, dôté d'une jolie minéralité, avec un léger perlant qui se perd avec l'aération.

A table!
Nous comparons alors un Vieilles Vignes 2009 et Le Soula 2008 blancs.

- Vieilles Vignes Blanc 2009

photo-49

Le nez s'articule autour du citron, de la pomme tatin et du fenouil. Le vin possède un beau gras.
En bouche, l'attaque est très soyeuse sur les herbes fraîches et est dotée d'une belle persistance aromatique.
Ce vin m'a toujours plu et ce millésime 2009 ne déroge pas.

- Le Soula Blanc 2008

photo-48

Le vin semble légèrement moins "mûr".
Le nez comporte quelques similitudes avec le Vieilles Vignes mais est plus discret.
En bouche, je lui trouve des arômes de fenouil, d'herbes fraîches et une belle amertume.
C'est très bon, mais je suis plus conquis par le Vieilles Vignes.

Une petite pause s'impose, avant d'amener la Coume Gineste 2009 accompagnée d'une brouillade d'oeufs aux truffes.

photo-46
photo-45

J'attends beaucoup de cette cuvée, ce vin reste dans mes plus beaux souvenirs de dégustation.

photo-40

Ce 2009 est d'un jaune brillant intense.
Le nez est assez gras, sur les fleurs blanches, les pêches blanches et un côté épicé assez complexe. Le verre est "aromatisé" à la Coume Gineste... c'est superbe!
En bouche, c'est soyeux, encore plus que le Vieilles Vignes... autour de la table, j'entends "velours"... c'est aérien, une parenthèse enchantée... la finale est interminable, avec de superbes amers... un très grand vin, mais encore bien jeune...

Passons maintenant qux rouges.
Nous débutons avec Les Calcinaires 2009 tout en fruit!

photo-50

La cerise à l'alcool, le foin coupé et le cassis articulent ce vin.
C'est frais et le plaisir est immédiat... c'est tout de même dur d'enchainer ce vin après la Coume Gineste... 


Le carré d'agneau et sa ratatouille seront servis avec d'une part le Vieilles Vignes 2008 et le Soula 2008 rouge puis une Muntada 2005.
Et là, effectivement, nous commençons à oublier la Coume Gineste.
C'est un autre registre, mais la trâme de la buvabilité, si chère à Gérard Gauby est le fil d'Ariane de cette dégustation.

- Vielles Vignes Rouge 2008

photo-53

Le nez est tout d'abord assez discret et un peu sur l'alcool. Cela se dissipe au fur et à mesure et laisse place aux mûres sauvages, aux herbes fraîches, aux épices et au tabac.
En bouche, c'est gourmand, mais très digeste, sur les fruits noirs, le tabac et de nouveau les épices.
Très bon.

- Le Soula 2008

photo-51

Un nez un peu plus évolué sur le tabac, le pruneau, les cerises à l'alcool. Ce vin plait beaucoup à tout le monde.
En bouche, c'est soyeux, et je ressens de nouveau les épices, le tabac et les fruits noirs.
La persistance en bouche est magnifique...

- La Muntada 2005

photo-43

photo-41

Là, la Coume Gineste est loin dernière nous... pour moi, c'est le vin de la journée...

photo-44

Le nez s'articule autour de la cerise, du cassis et un côté mentholé. Puis il me rappelle des odeurs de sous-bois chez mes grands-parents en Ariège, lors de nos quêtes aux champignons. Il m'évoque ce mélange de girolles et de sol humide des fôrets des pyrennées... C'est complexe, et tout le monde le sent énormément avant de le goûter... j'entends "c'est un vin à sentir". Et c'est vrai qu'après 4h d'ouverture, le vin se livre. Le matin, il était beaucoup plus discret, comme si je l'avais dérangé en l'ouvrant. Maintenant, il est apprivoisé et se laisse aller... tout comme nous d'ailleurs.
Le toucher de bouche est superbe, les épices, les fruits noirs et le tabac s'offrent à nos papilles. La finale réglissée est interminable. C'est superbe!! C'est d'ailleurs la première bouteille qui est terminée.

Le repas se termine avec les bouteilles restantes et la Coume Gineste se marrie très bien avec une vieille mimolette.

Tout le monde à l'air conquis, pour ma part, je pense au Domaine Gauby et au plaisir qu'il nous a apporté ce dimanche... Immense!!

Le domaine Gauby: ICI 

 

Partager cet article

25 juillet 2012 3 25 /07 /juillet /2012 22:45

Le château de Fonsalette appartient à une figure emblématique de la Vallée du Rhône méridionale... Monsieur Emmanuel Reynaud à qui appartient aussi le Château Rayas.

Ce soir, nous avons ouvert un Fonsalette Rouge 2004 mais 100% Syrah.

fonsa

La robe est d'un beau rouge relativement sombre et peu évolué.

Au nez, les fruits rouges sont bien présents, suivis de notes animales et de légères épices (poivre).
L'odeur invite à le goûter!!

Le toucher de bouche est superbe... certains diraient "de la dentelle"...
Le vin est dôté d"une grande finesse mais avec tout de même la fougue d'une belle syrah.

C'est complexe, axé sur les épices, le poivre notamment et toujours les fruits rouges bien mûrs. 
Le vin possède une magnifique longueur qui fait saliver...
C'est très bon!

La bouteille d'ailleurs, se videra assez rapidement.

Encore une belle expérience avec les vins magiques d'Emmanuel Reynaud.

Partager cet article

16 juillet 2012 1 16 /07 /juillet /2012 21:21

Une première rencontre avec ce vin, composé de 80% de clairette, 10% de grenache blanc, 5% d'ugni blanc, 3% de bourboulenc et 2% de muscat blanc.

simone bt


Cela fait maintenant plusieurs années que je guettais le moment de goûter ce château de Provence. L'appellation de ce vin est assez méconnue, le vin de Palette, située tout près d'Aix en Provence sur 23 hectares.
L'appellation reconnue en 1948 doit son nom au hameau de Palette situé au centre du cirque du même nom à quelques kilomètres d'Aix en Provence. 
Le terroir de l'appellation Palette se situe sur les calcaires lacustres de Langesse et de Montaiguet. Le vignoble se trouve uniquement sur des sols d'éboulis calcaires et caillouteux.

simone bc


Le vin a été ouvert 1 heure avant le repas et n'a pas été carafé.

simone V

La couleur est d'un jaune brillant assez soutenu.

Au nez, je lui trouve des arômes de poire, de fenouil, mais aussi un côté garrigue et des notes de fruits secs grillés.
En bouche, c'est très bon, doté d'une belle longueur. Il y a un côté végétal qui s'ajoute à tous ces arômes et qui rend le vin vraiment très agréable.


Un très beau vin qui s'exprime déjà très bien malgré sa jeunesse.
A regoûter dans quelques années... 

Partager cet article

12 juillet 2012 4 12 /07 /juillet /2012 19:53

hortus-bt.jpg

 

Une bouteille ouverte ce soir, du languedoc, la grande cuvée du domaine de l'Hortus.
Le vin est composé de Chardonnay, de Viognier et de Roussane.


hortus-v.jpg


La couleur est d'un jaune doré assez soutenu.
Le nez est assez bizarre au début... j'ai l'impression de sentir un vin doux, mais cela s'estompe au bout de quelques minutes.
Ensuite, les arômes tournent autour des fruits secs (abricots), de la mangue, de la poire et des fleurs blanches.

En bouche, c'est c'est assez frais, bien que quelque peu marqué par l'élevage et par l'alcool en fin de bouche. C'est bizarrement un peu déstructuré...
Cependant le vin présente un beau gras et une belle amertume en fin de bouche.

Un vin agréable mais qui, peut-être ne se gardera pas trop longtemps...

 

Partager cet article

28 juin 2012 4 28 /06 /juin /2012 21:44

During our last wine night around the Loire Valley, we opened a wine from François Chidaine. Les Choisilles 2007. 
François Chidaine is a great producer in Loire, one of the best of Montlouis sur Loire.

choisilles.jpg

The wine is very bright, with a nice golden yellow colour.

The nose reveals very nice flavours... honey, white fruits, bitter orange, truffles and chalky notes.

The palate is very good, with an extreme minerality!!
It is really interesting, around honey and white fruits...
A nice fat, but with a great freshness and a hint of bitterness make that this Montlouis is very well structured!!

A very good wine!!

Partager cet article

25 juin 2012 1 25 /06 /juin /2012 22:07

Sur les conseils d'un ami, j'ouvre ce soir un Chablis de Patrick Piuze.
J'avais déjà goûté un vin de M. Piuze mais sur un millésime plus ancien et je n'y n'avais pas prêté beaucoup d'attention. C'est en discutant avec Michael dimanche, que ma curiosité a été piquée... il avait goûté un 2010 selon lui "magnifique".
Alors, allons-y!!


piuze.jpg

Le vin se pare d'un beau jaune doré étincelant... 

piuze-verre-copie-3.jpg

Au nez, c'est très agréable.
C'est frais, avec de beaux arômes de poire, de beurre salé et de citron.
En bouche, l'attaque est superbe, avec un très beau toucher de bouche.
Le vin laisse se dégager des arômes d'agrûmes, un beau côté végétal d'herbes fraiches et d'une superbe acidité. C'est très bon. Le vin possède une belle persistance relevant ce côté salin et agrumes...

C'est très bon!!
Il va falloir rentrer quelques bouteilles à la cave.

Un beau domaine qui ne m'avait pas marqué sur ses 2008. Là, je suis conquis.


A noter que Patrick Piuze est canadien, ancien oenologue de Jean-Marc Brocard (vigneron bio à Chablis). Il a créé en 2008 sa structure de négoce afin de faire ses propres Chablis.

Partager cet article

21 juin 2012 4 21 /06 /juin /2012 21:46

In the Loire Valley, there are two brothers (Nady and Charly Foucault) who make one of the best Saumur Champigny of the appellation... the Clos Rougeard.
There are 3 "cuvées", named Clos, Poyeux and Bourg. I already spoke about Clos 2007 HERE, but last friday, with a night around Loire Valley, we opened a Poyeux 2004.

 

poyeux.jpg

The bottle was opened 3 hours before eating.
The nose is very interesting with dark fruits (blackberry), red pepper, with a nice freshness.
The palate is very interesting, complex, very sweet, very balanced with a nice length...
It is very good, I like the fineness and the elegance... What a great wine!!

I really like this domain, one of my favourite...

Here is a link of a video with the Foucault Brothers about Clos Rougeard : LA REVOLUTION DU CLOS ROUGEARD 

Partager cet article

19 juin 2012 2 19 /06 /juin /2012 22:08

La semaine dernière j'ai ouvert un blanc et un rouge du même domaine, le domaine du pas de l'escalette. Situé sur les contreforts du Larzac, Delphine Rousseau et Julien Zernott dirigent 15 hectares de vigne en terrasse entourées de murets de pierres sèches appelés "clapas". C'est d'ailleurs le nom que portent les deux vins dégustés.


Les Clapas 2009, Blanc
:

clapas-blanc.jpg

Ce beau vin est composé de Carignan Blanc, de Terret Bourret et de grenache blanc.
La robe est d'un beau jaune clair, brillant.
Le nez s'articule entre les fleurs blanches, les agrumes, le fenouil et les fruits blancs. 
En bouche, le vin possède une belle matière, gourmande et fraîche. La finale est assez longue sur des arômes anisés et salins.

Un vin vraiment agréable.



Les Clapas 2008, Rouge :

Clapas-Rouge.jpg


Le rouge quant à lui est composé de vieux carignans, de grenache, cinsault et syrah.
Le nez révèle des arômes de fruits noirs (mûres) et des notes de garrigue. L'alcool n'est pas trop présent, c'est agréable.
En bouche, j'apprècie un peu moins que le blanc.
Autour des fruits noirs, des épices, avec une finale sur le pruneau et la réglisse. L'alcool est légèrement présent... Mais c'est tout de même bon avec la grillade qu'il accompagne.

Un vin de plaisir...


En tout cas, un domaine que je ne connaissais pas et que je découvre avec plaisir. J'ai trouvé le blanc plus intéressant que le rouge.

Partager cet article

5 juin 2012 2 05 /06 /juin /2012 18:58

Rhone Valley again...

gigondas

The wine presents a dark red colour.

gigondas verre

The nose reveals aromas of strawberry and raspberry. After aeration, I can find toasted bread, cinnamon and a hint of smoke (due to the oak barrel).

The mouth is very interesting, fresh, smooth with a nice acidity.
A really good Gigondas ready for now!!

Very nice!

 

Partager cet article

22 mai 2012 2 22 /05 /mai /2012 23:08

Après un diner autour d'une belle bouteille de Georges Roumier, nous ouvrons une bouteille d'un vigneron que j'apprecie particulièrement, un Pur Sang 2005 de Didier Dagueneau. Malheureusement, Didier Dagueneau, cheveux tressés et barbe broussailleuse est décédé dans un accident d'ULM en 2008. C'est donc avec une certaine émotion que j'ouvre la bouteille que j'avais ramené pour la soirée...

Pur sang bt face

Le vin est d'un beau jaune doré intense d'un superbe éclat.

pur sg verre-copie-2


Pas de carafage, je verse directement dans les verres.

Le nez est superbe, complexe, s'articulant autour du jasmin, des fruits exotiques et même de quelques notes pétrolées.
Nous restons longtemps à sentir ce verre... Les arômes m'emportent sur les terroirs de très grands Sauvignons. C'est magnifique.

En bouche, je suis conquis. La tension des vins de Didier Dagueneau est inimitable. C'est magnifique. Il commence à être tard, l'alcool aidant je suis à la fois un peu ému et heureux de goûter ce vin. 
Les arômes de jasmin se ressentent, mais le côté tranchant, silex, est bien là. La finale est très belle, d'une longueur incroyable.

J'avais déjà parlé d'un Blanc Fumé de Pouilly de Dagueneau (ICI) mais là, nous sommes un niveau au dessus... peut-être plus d'un!

Partager cet article

Présentation

  • : Le Flacon
  • Le Flacon
  • : Blog sur la vigne et le vin. Mes découvertes, mes déceptions, les wine-tasting à la maison...
  • Contact

Recherche