Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 avril 2016 2 26 /04 /avril /2016 22:28
Rencontre avec El Bandito, aka Craig Hawkins from Testalonga - Partie 2

C'est avec un climat chaud et sec en été et des hivers humides et frais (grâce au courant de Benguela) que Craig travaille sa vigne.

Cependant, afin de comprendre ses vins, Craig nous parle de terroir... chose qui semblait peu importante dans la majeure partie des domaines sud-africains, ici, ça l'est.

Le sol est granitique et il amène de la fraîcheur aux vins. C'est d'ailleurs ce que nous avons ressenti à la dégustation.

Le domaine ne se revendique pas être en Biodynamie, mais beaucoup d'indices montrent que le travail va dans ce sens. La nouvelle ferme est située dans un cadre sauvage assez rare, et comme dit Craig, nous avons une "bonne matière première". L'avantage qu'il a sur beaucoup d'autres, c'est sa vision à long terme. Il sait que cela prend du temps, dans un monde où tout "semble" aller très vite, on l'on ne prend pas le temps, Craig a décidé de le prendre afin de faire les choses très bien.

De plus, avec ce qu'il a acquis comme connaissances en conduite biodynamique de la vigne et les conseils avisés d'amis vignerons qui travaillent de cette manière, Craig peut être confiant en l'avenir.

Bref, un immense chantier qui risque de durer, mais de réelles idées concrètes et un réel projet de vie. Il me tarde de goûter les premiers millésimes de sa nouvelle ferme, afin de me faire un idée du début de l'aventure et de le suivre d'années en années afin qu'il confirme mon pressentiment... ce mec fait de grands vins!


D'ailleurs, en parlant de vin, il est temps d'aller déguster... Craig nous signale qu'il élabore à peu près 12 cuvées. Nous allons presque tout goûter, sur le millésime 2015.

Rencontre avec El Bandito, aka Craig Hawkins from Testalonga - Partie 2

Nous commençons avec Keep on Punching de BabyBandito, un pur Chenin élevé en cuve.

Le vin évoque les fruits blancs et jaunes mûrs mais sans excès.
La bouche est fraiche, possède une belle acidité et des arômes exotiques surprenants.
La longueur est belle et la salinité en fin de bouche fait qu'on a envie d'y revenir.


Belle entrée en matière.

Rencontre avec El Bandito, aka Craig Hawkins from Testalonga - Partie 2

Ensuite, nous passons à Lord of Dogtown, toujours 100% Chenin.

Cette cuvée n'est distribuée qu'en Afrique du Sud et au Japon.
L'étiquette est une photo prise par la femme de Craig du bétail présent sur le domaine. Ils trouvait que les ânes et les vaches faisaient penser à des "lords" (seigneurs).

Le nez est toujours aussi frais.
Les arômes d'agrumes sont présents, mais surtout la tarte au citron meringuée ressort.
On retrouve de nouveau une belle longueur et ce côté salin en fin de bouche.

Le nez m'a rappelé Les Rouliers de Richard Leroy...

Rencontre avec El Bandito, aka Craig Hawkins from Testalonga - Partie 2

Encore un blanc, avec Cortez et encore un Chenin 100%.

Le vin laisse s'échapper des arômes d'agrumes, de zeste de citron plus exactement.
La bouche est fraiche, toujours sur le citron et le bonbon anglais (léger).
La finale est saline et le vin possède une belle longueur.

Une bouteille un poil plus complexe que les deux précédents.

Rencontre avec El Bandito, aka Craig Hawkins from Testalonga - Partie 2

Changement de cépage pour Mangaliza, composé de 100% d'Harslevelu (cépage qui rentre dans la composition des Tokaji Hongrois).

Le nez semble plus riche, plus exotique, sur la mangue et le fruit de la passion.
La bouche est fraiche, sur les agrumes (citron), le fruit de la passion et possède une belle longueur évoquant des notes de poire.

Une belle bouteille élaboré avec un cépage peut-être méconnu.

Rencontre avec El Bandito, aka Craig Hawkins from Testalonga - Partie 2

Toujours élaboré avec de l'Harslevelu, Mangaliza Part II.
Blanc de macération.

Le vin s'articule autour des fruits secs, de l'orange sanguine.
En bouche, on retrouve l'orange sanguine, le lime et un côté infusion de plantes (thé) en fin de bouche.

Très intéressant.

Rencontre avec El Bandito, aka Craig Hawkins from Testalonga - Partie 2

Avant-dernier blanc tranquille, Skin, le premier vin élaboré par Craig.
C'est un Chenin de macération.

Le nez est vraiment complexe, laissant s'échapper des notes exotiques de fruits de la passion et des notes d'agrumes (citron et lime).
En bouche, c'est très frais, sur le citron, mais très jeune. Cela semble être fait pour la garde, afin que tout se mette bien en place.

Une future grande bouteille, à boire pour elle-même.

Rencontre avec El Bandito, aka Craig Hawkins from Testalonga - Partie 2

Pour finir avec les blancs tranquilles, un Muscat 100% élaboré en sec, Sweet Cheeks.
Seulement 10,5% d'alcool.

Le nez est très exotique, sur le fruit de la passion, l'ananas et la mangue. Des pointes d'agrumes et de tilleul les accompagnent.
En bouche, c'est frais, digeste et cristallin. On retrouve l'exotisme et des notes d'agrumes.
La finale est saline.

Une superbe aromatique.

Rencontre avec El Bandito, aka Craig Hawkins from Testalonga - Partie 2

On commence les rouges avec King of Grapes, 100% grenache.
Le nom lui aurait été soufflé par Rémi Pédréno du Roc d'Anglade, car pour lui le Grenache est le roi des cépages...

Le vin est plein de fruits, rouges surtout. On retrouve la fraise et la framboise.
Il y a quelque chose d'aérien et très digeste en bouche, agrémenté de notes crayeuses.

C'est frais et se boit tout seul.

Rencontre avec El Bandito, aka Craig Hawkins from Testalonga - Partie 2

Puis, c'est au tour de The Dark Side, une syrah superbe.

Le vin est frais, dynamique, sur la violette, les fruits noirs et le poivre.
En bouche, on retrouve la rose, un côté poudré très féminin, la violette et des notes de poivrons grillés.

C'est très bon et me fait penser aux St Jo de Dard et Ribo.




Rencontre avec El Bandito, aka Craig Hawkins from Testalonga - Partie 2

Nous finissons la dégustation avec un Pet' Nat' ultra frais, "I wish I was a Ninja".

100% Colombard.
Buvabilité énorme, plaisir instantané, bref une bouteille dangereuse...








Rencontre avec El Bandito, aka Craig Hawkins from Testalonga - Partie 2



La dégustation terminée, nous continuons à discuter avec Craig, très disponible et heureux de faire découvrir ses vins.

Quel plaisir d'être au milieu du Swartland et partager avec lui ce moment et ses bouteilles.

Craig nous parle de chaque étiquette, souvent des photos d'amis (Keep on punching...), de sa femme (Lords of Dogtown...) ou lui (I wish I was a Ninja) qui lui tiennent à coeur et qu'il veut faire partager.

Sans aucun doute, nous garderons le contact et nous nous reverrons autour d'un verre du Jura qu'il affectionne.







Repost 0
20 avril 2016 3 20 /04 /avril /2016 23:27
Rencontre avec El Bandito, aka Craig Hawkins from Testalonga - Partie 1

L'Afrique du Sud est un très beau pays. Les 3'000 kilomètres parcourus durant ces 15 derniers jours passés là-bas nous l'ont bien montré.
Les paysages sont très variés et les sud-africains très accueillants.

On ne peut pas échaper à la route des vins de Stellenbosch, mais nous aurions pu passer à côté de celle des vins du Swartland...

Cependant, je souhaitais aller y faire un tour, afin de rencontrer un vigneron hors-normes, accueillant (je vous l'ai déjà dit plus haut, les SudAf' sont accueillants) et généreux.

Je veux parler de Craig Hawkins.

Selon Craig, le Swartland est une vaste région avec pas mal de micro-climats différents, ce qui augmente la diversité. Autrefois oubliée, voire effacée par des régions plus médiatiques, elle retrouve aujourd'hui un réel intérêt de la part des vignerons mais aussi des consommateurs.

Lundi 21 mars 2016, le rendez-vous était pris, nous allions à la rencontre de Craig, à environ 2 heures du Cap vers le Nord, dans un endroit "presque" perdu...

Rencontre avec El Bandito, aka Craig Hawkins from Testalonga - Partie 1

Craig s'intéresse au départ au vin, grâce à son frère, Neil.

Puis il sillonne les routes afin de faire son propre apprentissage. Il passe par différents domaines et notamment un qui m'est cher dans le Roussillon, le domaine Matassa. Tom Lubbe fut une sorte de mentor pour Craig, nous confie-t'il.

C'est en 2008 qu'il revient en Afrique du Sud pour y faire son premier vin, un chenin de macération.
Puis son beau-père, lui propose de travailler pour son domaine à Lammershoek. Durant 5 années, Craig va se perfectionner et créer de beaux vins.

D'ailleurs, un soir à Cape Town, nous avons pu gouter "Roulette" 2012, assemblage de Chenin, Chardonnay, Viognier et Clairette... un vin digeste et frais très agréable.

Après 5 ans au domaine, Craig décide de quitter le domaine avec sa femme et d'aller s'installer dans une ferme... sans eau ni électricité.

Depuis cela s'est arrangé et aujourd'hui, la maison est fonctionnelle.

Rencontre avec El Bandito, aka Craig Hawkins from Testalonga - Partie 1

Nous arrivons donc au domaine Testalonga "El Bandito" et sommes tout d'abord reçus par les vaches, les ânes et les chiens. Mais au loin, il y a Greg, quelques verres propres à la main.

Nous faisons connaissance et il nous emmène relativement rapidement sur ces terres. Car les vignes ne sont pas encore là... Mais tout est projet.

Pour le moment, il loue toujours des vignes à quelques 60 km de son chai et la logistique n'est donc pas simple.

Vendanges, puis transport, puis entreposage dans une salle frigorifique afin de faire baisser la température des grains avant de faire quoi que ce soit.

Pour Craig, c'est déjà une victoire, car aujourd'hui il n'est plus obligé de louer un chai pour vinifier.

Donc dans ses futures vignes, pour le moment, il y a du thé. Il nous explique les différentes modifications qu'il souhaite faire, ce qu'il a déjà mis en place... Nous avons estimé (avec lui), qu'en principe, il aura du travail pour une bonne partie de sa vie...

A Suivre...

Repost 0

Présentation

  • : Le Flacon
  • Le Flacon
  • : Blog sur la vigne et le vin. Mes découvertes, mes déceptions, les wine-tasting à la maison...
  • Contact

Recherche