Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 août 2012 1 27 /08 /août /2012 20:34

Dimanche midi, repas entre amis et passionnés de vin. 
Nous avons choisi de goûter des vins du Roussillon et plus particulièrement ceux du Domaine Gauby.

Il faut dire que j'ai un parti pris... je suis un réel amateur de ce domaine, mais encore une fois, les vins de Gérard Gauby m'ont imprressionné.

En apéritif, nous commençons par Les Calcinaires Blanc 2011:

photo-52

Un vin parfait pour commencer cette belle après-midi, composé de Muscat (50%), Macabeu (20%) et Chardonnay (30%). Légèrement trouble (pas de filtration), il révèle une belle fraicheur, avec des arômes de fleurs blanches et d'agrumes.
En bouche, c'est bon, dôté d'une jolie minéralité, avec un léger perlant qui se perd avec l'aération.

A table!
Nous comparons alors un Vieilles Vignes 2009 et Le Soula 2008 blancs.

- Vieilles Vignes Blanc 2009

photo-49

Le nez s'articule autour du citron, de la pomme tatin et du fenouil. Le vin possède un beau gras.
En bouche, l'attaque est très soyeuse sur les herbes fraîches et est dotée d'une belle persistance aromatique.
Ce vin m'a toujours plu et ce millésime 2009 ne déroge pas.

- Le Soula Blanc 2008

photo-48

Le vin semble légèrement moins "mûr".
Le nez comporte quelques similitudes avec le Vieilles Vignes mais est plus discret.
En bouche, je lui trouve des arômes de fenouil, d'herbes fraîches et une belle amertume.
C'est très bon, mais je suis plus conquis par le Vieilles Vignes.

Une petite pause s'impose, avant d'amener la Coume Gineste 2009 accompagnée d'une brouillade d'oeufs aux truffes.

photo-46
photo-45

J'attends beaucoup de cette cuvée, ce vin reste dans mes plus beaux souvenirs de dégustation.

photo-40

Ce 2009 est d'un jaune brillant intense.
Le nez est assez gras, sur les fleurs blanches, les pêches blanches et un côté épicé assez complexe. Le verre est "aromatisé" à la Coume Gineste... c'est superbe!
En bouche, c'est soyeux, encore plus que le Vieilles Vignes... autour de la table, j'entends "velours"... c'est aérien, une parenthèse enchantée... la finale est interminable, avec de superbes amers... un très grand vin, mais encore bien jeune...

Passons maintenant qux rouges.
Nous débutons avec Les Calcinaires 2009 tout en fruit!

photo-50

La cerise à l'alcool, le foin coupé et le cassis articulent ce vin.
C'est frais et le plaisir est immédiat... c'est tout de même dur d'enchainer ce vin après la Coume Gineste... 


Le carré d'agneau et sa ratatouille seront servis avec d'une part le Vieilles Vignes 2008 et le Soula 2008 rouge puis une Muntada 2005.
Et là, effectivement, nous commençons à oublier la Coume Gineste.
C'est un autre registre, mais la trâme de la buvabilité, si chère à Gérard Gauby est le fil d'Ariane de cette dégustation.

- Vielles Vignes Rouge 2008

photo-53

Le nez est tout d'abord assez discret et un peu sur l'alcool. Cela se dissipe au fur et à mesure et laisse place aux mûres sauvages, aux herbes fraîches, aux épices et au tabac.
En bouche, c'est gourmand, mais très digeste, sur les fruits noirs, le tabac et de nouveau les épices.
Très bon.

- Le Soula 2008

photo-51

Un nez un peu plus évolué sur le tabac, le pruneau, les cerises à l'alcool. Ce vin plait beaucoup à tout le monde.
En bouche, c'est soyeux, et je ressens de nouveau les épices, le tabac et les fruits noirs.
La persistance en bouche est magnifique...

- La Muntada 2005

photo-43

photo-41

Là, la Coume Gineste est loin dernière nous... pour moi, c'est le vin de la journée...

photo-44

Le nez s'articule autour de la cerise, du cassis et un côté mentholé. Puis il me rappelle des odeurs de sous-bois chez mes grands-parents en Ariège, lors de nos quêtes aux champignons. Il m'évoque ce mélange de girolles et de sol humide des fôrets des pyrennées... C'est complexe, et tout le monde le sent énormément avant de le goûter... j'entends "c'est un vin à sentir". Et c'est vrai qu'après 4h d'ouverture, le vin se livre. Le matin, il était beaucoup plus discret, comme si je l'avais dérangé en l'ouvrant. Maintenant, il est apprivoisé et se laisse aller... tout comme nous d'ailleurs.
Le toucher de bouche est superbe, les épices, les fruits noirs et le tabac s'offrent à nos papilles. La finale réglissée est interminable. C'est superbe!! C'est d'ailleurs la première bouteille qui est terminée.

Le repas se termine avec les bouteilles restantes et la Coume Gineste se marrie très bien avec une vieille mimolette.

Tout le monde à l'air conquis, pour ma part, je pense au Domaine Gauby et au plaisir qu'il nous a apporté ce dimanche... Immense!!

Le domaine Gauby: ICI 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le Flacon
  • Le Flacon
  • : Blog sur la vigne et le vin. Mes découvertes, mes déceptions, les wine-tasting à la maison...
  • Contact

Recherche